Les bourses exploratoires

FAQ et conseils pour déposer un dossier de candidature

Comment répondre à l’AAP de l’institut ? Quels sont les critères de sélection ? La Foire Aux Questions est faite pour vous !

FAQ et conseils pour déposer un dossier de candidature

Les axes thématiques de l’institut pour chaque AAP et la procédure de sélection font partie de la politique de l’institut.

  • L’Institut demande aux laboratoires de mener une discussion scientifique interne pour déterminer les projets à soumettre (nombre limité par laboratoire).
  • La manière de conduire ce débat et la sélection à présenter à l’AAP font partie de la vie interne du laboratoire et des décisions de ses instances.

les formats et les informations demandées ne sont pas les mêmes pour l’appel doctorants et l’appel post-doctorant. En général, un copié-collé d’un autre AAP (ANR, ED) ne conviendra pas. Un projet écrit en tenant compte du format spécifique de l’AAP de l’institut et de ses requis aura certainement plus de chances d’aboutir.

Pour l’appel post-doctorant, une prolongation d’un projet déjà financé peut-être envisagée à titre exceptionnel si le fort potentiel des résultats obtenus peut être démontré (publication, brevet…).

Se rappeler qu’une dizaine de personnes peuvent lire et noter le projet alors que seules une ou deux peuvent être expertes du domaine. Le projet doit être compréhensible par tous.

Ils ont été établis à partir d’un processus de récolte d’informations auprès des laboratoires. Ces thématiques reflètent les capacités et le potentiel de l’Alliance SU dans le domaine et sont pertinentes pour l’institut dans le contexte international de la recherche et des attentes sociétales et industrielles. Un effort sincère pour s’insérer dans ces priorités est attendu de chaque projet soumis. Les priorités couvrent des domaines très larges. Elles sont illustrées par des mots-clés qui ne sont pas exclusifs.

Il n’est ni nécessaire ni suffisant d’avoir des co-porteurs d’un autre laboratoire. Les critères importants sont la qualité scientifique, l’adéquation aux priorités thématiques et la construction, la clarté et la cohérence du projet. Mais l’interdisciplinarité est une ambition assumée de la stratégie de recherche de SU : un projet comportant une collaboration équilibrée et cohérente sera préféré à qualité égale à un projet mono-porteur. Dans l’AAP 2020, 1 seul projet sélectionné sur 6 (3 docs et 3 post-docs) était porté par une seule équipe.

Il n’y a pas de restriction. Pour les co-porteurs hors Alliance, un regard est porté sur l’apport en moyens et ressources par le collaborateur. Les collaborations avec d’autres instituts ou disciplines dans l’Alliance SU sont encouragées. L’Institut considérera la collaboration si la recherche proposée comporte un aspect prépondérant ‘matériaux’ et pas seulement une utilisation ou implication de matériaux.

Il y a une limite sur le nombre de projets portés par laboratoire mais pas sur les projets co-portés, l’Institut n’ayant pas vocation à imposer ou limiter les collaborations. Par contre lors de la sélection, et dans le but de faire un choix équilibré, les projets co-portés entrent aussi en ligne de compte. Les laboratoires ont donc intérêt à tenir compte des projets co-portés dans leur discussion interne.

Le but de l'institut est d’encourager des solutions originales aux problèmes posés par des défis sociétaux et économiques, des problèmes industriels et environnementaux ou des questions fondamentales ou méthodologiques. Il vise spécifiquement à identifier des domaines de recherche potentiels et prometteurs. En ce sens, le projet doit comporter un niveau de risque ou un élément de rupture. La transdisciplinarité est un moyen de générer cette originalité recherchée.

A part les critères déjà mentionnés, les travaux et publications des équipes impliquées et le temps que les porteurs et les équipes peuvent réellement consacrer au projet seront également des critères de sélection importants. Les projets se développeront sur 1-3 ans et donc l'implication des équipes d’accueil doit être considérable. Ces appels ne conviennent pas aux équipes déjà impliquées dans des projets exigeants.

La sélection prime un sujet et des porteurs de ce sujet. Il est évident que tout changement les concernant doit être discuté avec la direction de l’institut, doit être motivé par des circonstances exceptionnelles, et peut provoquer le retrait du soutien.

Certains projets de thèse qui n’ont pu être primés pourront recevoir une subvention de 10k€. Une telle subvention pourra par exemple financer des stages de Master ou de matériel. Il est impératif que le bénéficiaire et le labo utilisent la subvention dans le cadre du développement du projet déposé.