Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de science des matériaux

University of Sydney & SU virtual workshop - Theme #4 : Optique

Le 4 novembre 2020 - à 8h (heure de Paris)

L'exploration de l'état de la recherche en science des matériaux dans l'Université de Sydney et à Sorbonne Université prend fin avec la thématique de l'optique le mercredi 4 novembre prochain.

Cette dernière thématique clôt la série de 4 atelier commencée le 14 octobre dernier et s'inscrit dans le cadre du partenariat stratégique entre Sorbonne Université et l'Université de Sydney, pour stimuler les échanges scientifiques et créer des synergies entre les équipes de recherche.

Informations pratiques

  • Date: mercredi 4 novembre 2020
  • Heure: 08:00 - 9:30 heure de Paris/17:00 - 18:30 heure de Sydney
  • Lieu: Webinaire Zoom

Inscriptions : https://www.eventbrite.com.au/e/sydney-and-sorbonne-joint-workshop-on-materials-science-optics-tickets-124644136969

Programme

  • 8 :00 - 8:10 : Welcome
    Prof. David McKenzie, Professor of Materials Physics, School of Physics, University of Sydney,
    Prof. Mathieu Salanne, PHENIX Laboratory, Sorbonne University 

  • 8 :10 - 8 :20 : Dr. Mathieu Mivelle, Paris Institute of Nanosciences (INSP), Sorbonne University
  • 8 :20 - 8 :30 : Prof. Ben Eggleton, Director of the University of Sydney Nano Institute, University of Sydney
  • 8 :30 - 8 :40 : Dr. Emmanuel Maisonhaute, Laboratory of Interfaces and Electrochemical Systems (LISE), Sorbonne University
  • 8 :40 - 8 :50 : Dr. Girish Lakhwani, Senior Lecturer, School of Chemistry, University of Sydney
  • 8 :50 - 9 :00 : Dr. Richard Hostein, Paris Institute of Nanosciences (INSP), Sorbonne University
  • 9 :00 - 9 :10 : Prof. Martijn De Sterke, Professor in Physics, University of Sydney

  • 9 :10 : Discussions, conclusions and next steps 
    Prof. David McKenzie, Professor of Materials Physics, School of Physics, University of Sydney,
    Prof. Mathieu Salanne, PHENIX Laboratory, Sorbonne University

28/10/20

Les intervenants

Benjamin Eggleton

Institut Nano de l'Université de Sydney, Université de Sydney

Le professeur Benjamin Eggleton est le directeur du Nano Institute de l'Université de Sydney. Il est également co-directeur du réseau de détection intelligente de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW Smart Sensing Network - NSSN). Eggleton a été le directeur fondateur de l'Institut de la photonique et des sciences optiques (IPOS) de l'Université de Sydney, dont il a été le directeur de 2009 à 2018. Il a été précédemment membre de l'ARC et de la Fédération de l'ARC à deux reprises et a été le directeur fondateur du Centre d'excellence de l'ARC pour les dispositifs à bande ultra large pour les systèmes optiques (CUDOS) de 2003 à 2017.

Richard Hostein

Institut des NanoSciences de Paris (INSP)

Richard Hostein est maître de conférences à l'Institut des Nanosciences de Paris, Sorbonne Université. Il effectue sa recherche au sein de l'équipe PMTeQ (Photons, Magnons et Technologies Quantiques) composée de 7 chercheurs et enseignant-chercheur et de 3 ingénieurs et techniciens. Richard Hostein est spécialisé dans l'étude expérimentale des propriétés optiques des boîtes quantiques semi-conductrices (InAs/GaAs, GaAs/AlGaAs) et s’intéresse plus particulièrement à la possibilité d'utiliser ce type d'objet dans le domaine de l'information quantique.


Girish Lakhwani

École de chimie, Université de Sydney

Le Dr Girish Lakhwani est maître de conférences à l'École de chimie de l'Université de Sydney et directeur adjoint du Centre d'excellence ARC en sciences de l'exciton. Il est le chef du groupe de recherche en photophysique moléculaire et membre de l'Institut Nano de l'Université de Sydney. Ses recherches sont axées sur le développement de méthodes spectroscopiques pour étudier les propriétés optiques et électroniques de nouveaux matériaux semi-conducteurs à l'échelle nanométrique pour la collecte de l'énergie solaire, la commutation de polarisation et l'effet laser de polarisation.

 

Emmanuel Maisonhaute

Laboratoire Interfaces et Systèmes Electrochimiques (LISE)

Emmanuel Maisonhaute est professeur au Laboratoire Interfaces et Systèmes Electrochimiques, Sorbonne Université. Il appartient à l'équipe du LISE qui s'occupe du thème De la Réactivité Electrochimique Aux Mécanismes Moléculaires (DREAMM) : cette thématique se concentre sur la mise en place de méthodes innovantes pour comprendre la réactivité électrochimique de systèmes moléculaires complexes. Cette équipe possède des savoir-faire complémentaires permettant de synthétiser à façon des molécules ou nanoparticules, de modéliser les mécanismes mais aussi de concevoir des instrumentations originales pour dépasser les frontières classiques de l'électrochimie.

Mathieu Mivelle

Institut des NanoSciences de Paris (INSP)

Mathieu Mivelle est un chercheur CNRS de l'Institut des NanoSciences de Paris, Sorbonne Université. Il obtient son Doctorat à FEMTO-ST (Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et Technologies) en 2011, et intègre l'INSP après deux postdoctorats (ICFO puis Institut langevin). Aujourd'hui, il appartient à l'équipe Nanostructures et optique, qui travaille sur les mécanismes de couplage de la lumière dans des matériaux nanométriques. Pour cela, ils utilisent des nanostructures passives, diélectriques ou plasmoniques, synthétiques ou naturelles, puis étudient et optimisent leurs propriétés optiques.

Martijn de Sterk

Ecole de physique de l'Université de Sydney

Le professeur Martijn de Sterke est professeur de physique à l'université de Sydney. C'est un théoricien qui travaille dans le domaine de l'optique et de la photonique, mais il collabore étroitement avec des expérimentateurs. Ses recherches les plus proches de l'atelier portent sur les absorbeurs parfaits et le refroidissement passif. Il a également publié des articles sur l'optique non linéaire, la propagation des ondes dans les milieux aléatoires, l'optique à ondes guidées, les cristaux photoniques, les fibres optiques microstructurées et les oscillations de Bloch optiques.

30/10/20

Traductions :